J’exit
 
Crédits : Joseph Burdin

J’exit retrace l’enquête d’un clown en proie à une crise existentielle. Il décide courageusement de rouvrir les vieux dossiers. Soulevant la poussière des souvenirs et des chimères, il se retrouve au cœur d’une histoire familiale apocalyptique. Au cours de cette aventure il s’aperçoit qu’il n’a plus de racine pour le relier à cette grande-mère, l’Égypte. J'exit est un spectacle sur une crise identitaire liée au déracinement et à l’exil. Il est un appel manqué à l’existence qui trébuche sur la nécessité de partir pour recoudre le lien avec les origines.

« J’ai voulu porter un regard singulier et poétique sur ce sujet en donnant le point de vue de mon expérience propre. À travers ce vécu, j’interroge de manière plus large celui des générations nées après l’exil de leur parent. Que signifie le déracinement pour ces enfants qui n’ont pas été nourris du récit et de la culture du pays d’origine de leur père ou de leur mère ? »

Nous avons confié la « dangereuse mission » de ce spectacle à un clown, car il nous a semblé évident que lui seul saurait s’aventurer sur ces chemins escarpés, et nous faire dériver vers son insatiable besoin d’amour, portant ce sujet jusque dans sa pleine universalité, pour en faire surgir un peu de lumière.

Clown-théâtre
À partir de 14 ans
1 h 20

Écriture/mise en scène/interprétation : Sarah Nassar
Assistante Mise en scène et scénographie : Emmeline Beaussier
Création lumière : Camille Furon
Regards extérieurs : Lola Hadibi et Élodie Noël

Jeudi : 15 h 10
Vendredi : 11 h

Site web

Crédits : Joseph Burdin
Crédits : Joseph Burdin

Cie Mélusine

Crédits : Joseph Burdin

La compagnie Mélusine a été fondée en 2005. Elle porte des projets artistiques qui s’inscrivent dans une recherche multidisciplinaire : danse butô, clown, théâtre, arts plastiques. Entre 2005 et 2013 elle réalise de nombreuses performances entre danse, musique et installations plastiques.

À partir de 2014, la démarche artistique de la compagnie se transforme pour aller vers la création de spectacles : en 2014, le spectacle Isis et Neftis (un duo entre cirque, danse butô et clown) ;  Mon père sécateur en 2016 (un solo à la frontière entre le butô, le théâtre et le clown) ; en 2017 le spectacle Médée Kali (une pièce de Laurent Gaudé mise en scène en collaboration avec Pascal Delhay de la compagnie Klassmute).

Nos créations vont puiser dans la matière du corps et de l’intime pour y chercher ce qu’il y a à la fois de plus personnel et de plus universel. Nous cherchons aussi comment les registres tragiques et comiques peuvent se rencontrer, à travers des sujets qui ont trait à la famille, la relation homme-femme, la mort, le désir, la folie, mais aussi l'exil et le déracinement.

Le travail du clown et du butô constituent des appuis essentiels dans notre processus de création. L’implication du corps et de la voix est fondamentale pour nourrir ce travail autour de la transfiguration, du burlesque allant parfois jusqu'au monstrueux. L’univers visuel que nous développons pourrait s'apparenter à l'expressionnisme ou au cinéma muet. Il joue à déformer, à transformer le réel, à créer du mystère, pour captiver le spectateur, le questionner, le dérouter, l’emporter dans des vagues émotionnelles, afin qu’il ressorte de là remué et vibrant.

Depuis 2009 la compagnie développe une pédagogie autour de la relation entre la danse butô et le clown théâtre, dans des formations et des ateliers.

Contacts

Cie Mélusine
34, rue d'Aubuisson 31000 Toulouse
06 25 27 15 39
melusine.diff@gmail.com
Site web